Crédit photo: Rocket

Un échange à venir dans l'entourage du Rocket de Laval? C'est ce que pense le descripteur Anthony Marcotte

Publié le 5 janvier 2024 à 17h17
PAR WILLIAM BOIVIN

Le Rocket de Laval semble avoir le même problème, en quelque sorte, avec sa troupe défensive.

Il a le luxe d'avoir plusieurs défenseurs, mais tous les joueurs ne peuvent pas endosser l'uniforme chaque soir, ce qui nuit au développement de certains.

Le club-école du Canadien se retrouve à nouveau avec 8 défenseurs dans son groupe. Il y a aussi l'option qu'un autre défenseur à Montréal ne soit cédé dans la Ligue américaine.

Selon le descripteur des matchs du Rocket sur les ondes de BPM Sports, Anthony Marcotte, une transaction pourrait survenir très bientôt à Laval :


Une transaction dans l'air?

Je ne serais pas surpris qu'une transaction survienne prochainement chez le Rocket. On se retrouve à nouveau à 8 défenseurs en santé, avec toujours la possibilité qu'un autre arrière en provenance de Montréal s'ajoute, peut-être même pour un 2 semaines en conditionnement. Gustav Lindstrom n'a pas joué depuis le 9 décembre. Le Canadien semble craindre de le perdre au ballottage sinon il serait déjà de retour avec le Rocket.

On sent que Jean-François Houle aimerait utiliser Olivier Galipeau et Nicolas Beaudin davantage. Pour l'instant, on leur préfère Mattias Norlinder qui ne connaît pas une bonne saison avec seulement 2 pts à sa fiche et -19 en 21 matchs. Veut-on le placer dans la vitrine? C'est possible. Dans le cas de Galipeau, en voilà un qui n'hésite jamais à bloquer des tirs et se sacrifier pour la cause de l'équipe. Pour ce qui est de Beaudin, il vient de vivre une deuxième participation à la coupe Spengler où il a obtenu un temps de glace très respectable. J'aimerais le voir obtenir une vraie chance, ce qu'il n'a pas encore eu cette année.

Pendant ce temps, les défenseurs Miguel Tourigny, Noah Laaouan et Christopher Ortiz attendent tous une chance de se faire valoir dans la Ligue américaine. Aucun d'entre eux n'a obtenu de rappel jusqu'à maintenant en provenance de Trois-Rivières, malgré qu'ils possèdent tous une entente avec le Rocket de Laval. Le cas de Tourigny est intrigant puisque le Canadien a jusqu'à la fin de la saison pour lui accorder un contrat d'entrée de la LNH comme il l'avait fait dans les cas de Rafaël Harvey-Pinard et Xavier Simoneau, notamment. S'il n'est pas testé au niveau supérieur, comment pourra-t-il aspirer à un contrat?

L'an dernier plus près de la date limite des transactions, le CH avait cédé Nate Schnarr en retour de Frédéric Allard. C'est peut-être un scénario similaire qui nous attend cette année, l'échange d'un défenseur en retour d'un attaquant.

À suivre...

Arber Xhekaj pourrait potentiellement être rappelé bientôt par le Canadien, mais un autre arrière risque d'être cédé.

Kent Hughes et les dirigeants de l'organisation ont un heureux problème qu'ils devront régler bientôt.

SONDAGE
5 Janvier   |   194 réponses
Un échange à venir dans l'entourage du Rocket de Laval? C'est ce que pense le descripteur Anthony Marcotte

Est-ce le moment d'échanger Norlinder?

OUI15177.8 %
NON4322.2 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub